La bêtise économique

L’actualité économique, côté pile, côté face, par Catherine Malaval et Robert Zarader

Posts Tagged ‘identité nationale’

Composition française

Posted by labetiseeconomique sur juillet 13, 2010

13 juillet, à la veille de leurs vacances parlementaires, les députés ont voté l’interdiction du voile intégral dans l’espace public. Demain ce sera le 14 juillet. Le site créé autour du grand débat sur l’identité nationale ne fait pas référence à cette grande fête nationale, alors même que l’un des objectifs affiché lors du lancement de ce « débat » en novembre 2009 était de :  » faire émerger des actions permettant de conforter notre identité nationale, et de réaffirmer les valeurs républicains et la fierté d’être français ». Oublié déjà le grand débat sur cette question « qu’est-ce être français »?

Dans « Composition française, retour sur une enfance bretonne » (Gallimard, 2009), Mona Ozouf apporte une contribution essentielle à ces débats dans un ouvrage passionnant qui parcourt l’identité française au travers de son identité bretonne, de ses sujets de recherche et de ses engagements politiques. Elle montre combien les contours de l’idée de la France tels qu’ils ont été abordés par François Mitterrand, Jacques Chirac et aujourd’hui Nicolas Sarkozy, s’enfouissent consciemment et inconsciemment dans les heures les plus complexes de la Révolution française, dans les luttes entre Jacobins, Girondins et d’autres, et pour finir, pourquoi, en France, depuis deux siècles s’entretient le culte de de « l’Un et de l’indivisible » qui fonde la République et la méfiance envers les « appartenances », qu’elles soient régionales naguère, religieuses aujourd’hui, « communautaristes » dit-on désormais. « Pourquoi la France s’est-elle montrée aussi rétive à accepter une pluralité toujours ressentie comme une menace? Faut-il nécessairement opposer un républicanisme passionnément attaché à l’universel et des particularismes invariablement jugés rétrogrades? A quelles conditions combiner les attachements particuliers et l’exigence de l’universel? » Lire Mona Ozouf, c’est aussi comprendre la difficulté de penser l’Europe, c’est aussi regretter que les historiens aient été éloignés de ce débat au profit d’une démagogique et pyrotechnique consultation nationale.

http://www.debatidentitenationale.fr/

Publicités

Posted in A lire, Regard critique | Tagué: , | Leave a Comment »

Miss France : l’identité nationale en son miroir

Posted by labetiseeconomique sur décembre 7, 2009

Est-ce parce que le domaine maritime de la France est l’un des plus vastes et l’un des plus variés du monde que les Miss France défilent en maillot de bain ? Dans ce cas, pourquoi faut-il que toutes les Miss défilent en maillot de bain, et pas seulement les bretonnes, les normandes, les aquitaines ou les guadeloupéennes ? Est-ce l’effet Copenhague et de ces degrés qui font monter les eaux des océans? Toutes en maillot ? Surement. Arielle Dombasle est d’ailleurs habillée en sirène.  

Pourquoi les Miss nous parlent-elles sans cesse des femmes qu’elles veulent représenter, alors qu’un bandeau énorme les ceint du nom de leur région? Sans doute pour nous aider à les distinguer, parce que de loin, sans costumes et produits régionaux, impossible de distinguer une Miss Quercy-Rouergue d’une Miss Poitou-Charente !  

Pourquoi tant de cadeaux futiles pour la future Miss pourtant chargée de promouvoir la France à l’étranger ? Sans doute parce que, célibataire, studieuse et sans concubin, elle a eu tout le temps de profiter de cours d’histoire-géographie avant qu’ils ne disparaissent des programmes ?  

Pourquoi le montant du sms destiné au vote du public est-il si cher ? Est-ce parce que le même soir, dans un grand moment de communauté télévisuelle, tout irait au Téléthon, programmé en même temps, curieux hasard, sur une autre chaîne ?

Non, non, non et non. Quoi que l’on puisse croire, la cérémonie des Miss France n’est ni un événement pour nous alerter sur le réchauffement climatique, ni un bain de ruralité et de régionalisme imaginé par le gouvernement, ni un soutien aux exportations et au tourisme français, ni une opération caritative. Mais qu’est-ce donc alors? Maurice de Waleffe, le fondateur des  concours des Miss France défendait ainsi son idée : « L’intérêt est double. D’abord en mettant la splendeur physique au concours, on la force à se montrer. Ensuite, le choix de la majorité indiquera le type instinctif d’une nation »

Identité nationale : le storytelling continue.   

Posted in Regard critique | Tagué: , | 1 Comment »