La bêtise économique

L’actualité économique, côté pile, côté face, par Catherine Malaval et Robert Zarader

Posts Tagged ‘France Telecom’

Le Minitel : au temps de l’Internet payant…

Posted by labetiseeconomique sur mars 30, 2010

La nouvelle est arrivée dans un courrier des Galeries Lafayette. « Le minitel Cofinoga s’arrête à partir de mars 2010 ». Le Minitel existait donc encore. Cette petite phrase qui nous importait peu suspendit soudain le temps. Comme une petite madeleine, elle nous ramenait plus de vingt ans en arrière, au temps des résultats du bac et des inscriptions sur Ravel, au temps où il avait fallu aller chercher soi-même le dit objet de la modernité, plus récemment le temps où il tentait de séduire Internet. Et dire qu’encore au début des années 2000, il existait un 36 15 Yahoo.

A l’heure de l’Internet, du haut débit et des forfaits à 29,90 euros, le Minitel existe donc encore. Qui l’utilise? Des Minitel natives comme on dit des internet natives? Des personnes âgées pour la plupart qui ne se mettront peut-être jamais à l’Internet, des commerçants, des artisans, nombre d‘agriculteurs. En réalité, beaucoup de petits professionnels qui y trouvent tous les usages utiles. Car le Minitel n’a pas seulement survécu, dans un dernier baroud d’honneur, il a migré sur Internet avec http://www.i-minitel.com. Le Minitel était une curiosité française, le Minitel sur Internet en est indéniablement une autre. Il est même encore possible d’acheter un Minitel. Selon des chiffres récents, les quelque 4000 serveurs « 3615 », « 3617 » ou « 3613 » toujours en activité continuent à attirer 10 millions de personnes chaque mois.

« Le minitel Cofinoga s’arrête à partir de mars 2010 ». Cette petite phrase nous rappela aussi qu’il fut un temps où le tout-gratuit n‘existait pas. Toute connexion était facturée et nombre d‘éditeurs de services Minitel y firent leur beurre. En 2000, France Telecom obtenait du Minitel un chiffre d’affaires de 4,5 milliards de francs (686 millions d’euros) dont il reversait 2,9 milliards (442 millions d’euros) aux éditeurs des 36.14, 36.15 et autres préfixes. A méditer par tous ceux qui cherchent des solutions pour financer l’information sur Internet.

Publicités

Posted in Derniers articles, Histoires d'hier | Tagué: , , | Leave a Comment »

Faut-il flatter la main qui nous nourrit ?

Posted by labetiseeconomique sur septembre 21, 2009

Le 14 septembre, dans l’hebdomadaire L’Express, Jacques Attali vole au secours de France Telecom. « Ce qui se passe en ce moment à France Telecom est très révélateur de l’évolution de la société française ». « Tout cela dépasse Orange ». « Ces drames renvoient à des causes beaucoup plus vastes que la vie d’entreprise. A priori, les salariés qui se sont suicidés avaient peu de raisons objectives d’être désespérés » Rien de moins. Ils se seraient trouvés pris entre la vieille France et ses traditions et la nouvelle France, celle du capitalisme nomade.

Pourquoi porter ailleurs la responsabilité de ces drames humains? Pourquoi ces événements dépasseraient-ils Orange? Revenons quelques jours en arrière dans l’agenda de Jacques Attali. Le 10 septembre, quatre jours plus tôt, le même Jacques Attali tenait une  conférence de presse commune avec Leonello Brandolini, le pdg des éditions Laffont et… son sponsor, Didier Lombard, PDG d’Orange, pour présenter un nouveau concept de livre numérique : l’« hyperlivre » (concept déposé), un livre doté de flashcodes qui permettent d’accéder à de nouvelles informations à partir de son téléphone mobile … Un livre pour les pros de la mobilité en quelque sorte, les nomades.

 « Dès le 14 septembre, pouvait-on lire sur Orange TV, partenaire de l’opération, les passionnés de sujets sociétaux et prospectifs pourront, grâce à leur mobile et à internet, approfondir les thématiques abordées par les auteurs telles que : le statut de la femme se dégrade-t-il dans le monde ? Le génie français est-il en déclin ? Peut-on imaginer un monde sans violence ? »

Le « sens des choses », c’est le titre de ce livre, a été édité à 50 000 exemplaires… Le sens des choses, avez-vous dit ?… Ceci explique sans doute cela. Etre mobile ou pas. Pro des TIC et garder une éthique?

Peut-on imaginer un monde du travail sans stress ? Aux salariés de France Telecom, on recommandera le « questionnaire Attali » intitulé « votre opinion sur le futur ». « A quelle époque, dans quel lieu et dans quel milieu du futur aimeriez-vous vivre ? Selon vous, quel bruit du monde sera, à l’avenir, le plus doux ? Quelle réforme politique ou progrès moral vous paraît prioritaire d’ici à 2050 ? Si vous aviez un jour la possibilité de lire dans la pensée des autres à condition qu’ils puissent aussi lire dans la vôtre, l’accepteriez-vous ? etc. »

Posted in Polémique(s), Regard critique | Tagué: , , | Leave a Comment »