La bêtise économique

L’actualité économique, côté pile, côté face, par Catherine Malaval et Robert Zarader

Qui sommes nous ?

Ensemble, Catherine Malaval et Robert Zarader ont publié La bêtise économique, Perrin, 2008. En 2008, ils ont également co-signés dans la revue Communication Sensible, »du sorry telling au storytelling ». Voir le débat organisé par Générations d’idées, « Qui croire, l’opinion publique existe-t-elle? »
Autres publications  de Robert Zarader :
« La réconciliation », direction, Editions du Bord de l’eau, mai 2012.
« Une croissance intelligente, demandons l’impossible », (dir. P.Lemoine), Modernités, Editions Descartes, 2012.
« Treize banalités de base » autour de la crise réelle d’une économie réelle, Les Temps modernes, n°655, sept-octobre 2009.
« Crises en série », Vers un autre monde économique (dir. P.Lemoine),, Modernités, Editions Descartes, 2009.
Autres publications de Catherine Malaval :
« Crises et entreprises : toute une histoire ! », Magazine de la communication sensible et de crise, n°19, juillet 2010.
La Poste au pied de la lettre, six ans d’enquête sur les mutations du courrier, Fayard, janvier 2010.

Robert Zarader est docteur en économie, spécialiste de la communication d’entreprise. Après une formation en économie et des premiers postes d’enseignant et chercheur à l’Université (Paris I, Paris IX Dauphine, Centre de Recherche en économie industrielle de Paris XIII), Robert Zarader a travaillé dans le secteur des hautes technologies et télécommunications, d’abord au ministère de la recherche, au sein de GP Banque ensuite, où il crée un fonds méditerranéen d’investissement dans ce domaine, enfin à la Sari, pôle immobilier de la Générale des eaux (CNIT, notamment). Entretemps, il avait également été journaliste à La Vie française, et consultant auprès des pouvoirs publics (industrie, recherche, Affaires étrangères, Économie et finances…) et d’organisations internationales (OCDE, CEE, BIT…). Il a dirigé plusieurs agences de communication institutionnelle, avant de créer, en 2008, au sein du groupe Equancy, la société de conseil Equancy &Co, qu‘il préside aujourd‘hui. Il est également vice-président de Nouvelle Cour. En 2008, lauréat du « prix des communicants publics » (Catégorie Agences et Conseils), Acteurs publics. Il est également membre du groupe de réflexion Economie du Forum d’Action Modernités.

Catherine Malaval est docteur en histoire (EHESS), diplômée de sociologie et de journalisme. Sa thèse de doctorat, consacrée à La Presse d’entreprise au XXe siècle, a été publiée aux Editions Belin en 2001. Elle est l’auteur de plusieurs livres d’histoire sur les entreprises Zodiac, L’Alsacienne, Banques Populaires, le Crédit Mutuel du Nord, la Diac, EDF, etc. Elle a également dirigé des ouvrages consacrés aux histoires d’Essilor, de Renault-Flins, de Sofinco, de la Soudure Autogène Française, de l’INPI, d’Aéroports de Paris ou de Lesaffre. Au sein d’agences de communication écrite ou corporate, elle accompagne petites et grandes entreprises dans leurs stratégies éditoriales et de contenus. Elle est actuellement directrice générale de M&CSaatchi.Corporate (groupe M&CSaatchi.Gad).

L’un et l’autre interviennent régulièrement devant des étudiants. En 2011-2012, Robert Zarader enseigne ainsi à Sciences Po la communication de crise.

 (photos : droits réservés).

3 Réponses to “Qui sommes nous ?”

  1. vezinhet andre said

    je n’avais pas imagine que l’on puisse marier avec autant de pertinence la betise et l’economique et pourtant vous avez su le faire dans un livre qui fut durant cet été mon compagnon de chevet.Merci pour cet eclairage qui revele combien il peut y avoir d’ecart entre la realite et la traduction que l’on donne au travers de l’acte communiquant .Belle leçon à retenir pour un acteur de la vie politique et publique.

  2. Bonjour,

    J’aimerais vous contacter à propos du documentaire « Entre nos mains », qui sortira en salles le 6 octobre prochain.

    Ce documentaire suit pendant plusieurs mois les salariés d’une entreprise en difficulté qui tentent de constituer une coopérative (Scop). Un sujet d’actualité sur une forme juridique méconnue, et qui, en temps de crise, pourrait représenter une alternative crédible dans un certain nombre de cas.

    Bien que vous en soyez le meilleur juge, il me semble que ce sujet peut intéresser les internautes de votre blog, et j’aimerais donc vous en parler de vive voix, et vous convier à voir ce film avant sa sortie, afin de pouvoir étudier avec vous un relais éditorial.

    Je reste à votre entière disposition à l’adresse mail indiquée dans le formulaire ou au 06 07 12 41 01.

    Bien cordialement,

    Laurent Cotillon

  3. Sénat said

    Bonjour,

    Le Sénat a auditionné les partenaires sociaux (UPA, MEDEF, CFE-CGC, CGPME, CGT, CFDT et FO) en vue du débat sur la réforme des retraites.

    Le but était avant tout de savoir ce que les partenaires sociaux attendaient du débat parlementaire au Sénat.

    De la « la prise en compte du message des organisations syndicales » (CGT) jusqu’à la poursuite « du relèvement des bornes d’âge » (MEDEF) en passant par « la résorption du déficit » (UPA), les réponses ont été pour le moins diverses.

    Voici la vidéo compilant les réponses des partenaires sociaux : http://www.dailymotion.com/video/xewwzy_retraites-auditions-des-partenaires_news

    N’hésitez pas à reprendre ces informations si vous le souhaitez,

    Nous restons à votre disposition pour vos éventuelles questions.

    Bien à vous,

    La Rédaction Multimédia du Sénat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :