La bêtise économique

L’actualité économique, côté pile, côté face, par Catherine Malaval et Robert Zarader

Lévy et Lévy (commentaires)

Posted by labetiseeconomique sur février 24, 2010

De nombre de commentaires à ce papier. Pour, contre, nsp. Voici en complément de nos échanges. Notre position est proche de celle de M.Habib dans le Figaro qui appelle à la vigilance et se garde de procès d’intention mal argumenté! Pour un positionnement « ni polémique,ni soviétique » mais analytique », il faut mener une analyse concurrentielle « sérieuse » selon les standards en vigueur : définition des marchés en cause, existence ou non de position(s)dominante(s) sur ces marchés, type de restrictions, effets unilatéraux et/ou coordonnés de concurrence, gain d’efficience engendrés par l’opération, etc…

Tout cela pour vérifier au total si des risques de restrictions verticales comme ceux évoqués dans l’article sont fondés ou non ; et si d’aventure ils le sont, quels remèdes structurels et/ou engagements comportementaux peuvent être proposables pour les endiguer… Je suis à la disposition de ces nouveaux défenseurs du service public que sont M.Brossard – pour qui j’ai véritablement beaucoup plus d’estime – et Mediapart pour les aider à analyser les vrais sujets économiques et éthiques..et non les guéguerres « sans compétences »

Publicités

Une Réponse to “Lévy et Lévy (commentaires)”

  1. Benoît de Laurens said

    Les réactions indignées de certains publicitaires sur cette affaire me laissent pantois. Ont-ils tant besoin de se refaire une virginité pour enfourcher ce cheval boiteux? L’intégration verticale n’est pas nouvelle en particulier dans notre métier. Et si on se trompait de combat? La question n’est pas tant Publicis(minoritaire)que Lov Groupe. Cet homme dont on vante l’imagination et la créativité, que va t-il nous inventer ? Que va-t-il nous proposer à nous agences, des programmes, des placements de produits, des publi reportages, que sais-je ? Quels systèmes judicieux, quels nouveaux modèles économiques va-t-il mettre en place pour contourner l’interdiction de la publicité sur France Télévision? C’est là qu’il faut s’inquiéter. Les dérives et les mélanges des genres se font toujours au dépends du consommateur et du citoyen. Nous voulons nous que le consommateur sache exactement qui paye et quand. La publicité classique a cette grande vertu de la franchise. C’est cette franchise qu’il faut à tout prix présever.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :