La bêtise économique

L’actualité économique, côté pile, côté face, par Catherine Malaval et Robert Zarader

Une semaine de communication, de communication, de communication

Posted by labetiseeconomique sur février 1, 2010

Extrait d’un article paru dans CB News le 1er février. La semaine vue par Robert Zarader.

Henri Proglio pris au piège de sa double casquette Veolia/Edf? L’arrivée de Bernard Sananès à ses côtés?
 
Je ne vais pas ajouter ma voix à la critique presque unanime qui caricature cette situation. De quelle double casquette parle-t-on? J’en vois au moins trois : proche du président et patron reconnu, dirigeant de Veolia et d’Edf, défenseur d’intérêts privés et de missions de service public. Alors que derrière le choix d’un seul et même président, certains voyaient se dessiner un projet industriel (Edf et Veolia vs Gdf et Suez), tout n’est plus que querelles partisanes et questions de personne. Quid de l’analyse économique et industrielle? Des enjeux sociaux? Des défis d’innovation? Décidemment, la bêtise économique a la vie dure. Je m’étonne que Nicolas Sarkozy, à l’origine de cette décision, pourtant expert en communication symbolique, n’ait pas immédiatement perçu la menace de voir l’opinion en rester elle aussi aux symboles. Il faut sacrifier l’efficacité managériale à la morale et à l’éthique. Ou au moins à ses apparences. Un démarrage en fanfare pour Bernard Sananès et son entrée dans la vie active après tant d’années en cabinet ministériel et agence, un endroit idéal de passer de la théorie à la pratique de la crise au quotidien.

L’Obamania qui s’essoufle un an après l’élection présidentielle américaine?
Jaurès nous invitait à « partir du réel pour aller vers l’idéal  ». L’obamania emprunterait-elle le chemin inverse? N’allons pas trop vite, nouvelle politique étrangère, protection sociale renforcée, santé publique promue, l’Obamania, c’est aussi cette réalité politique et réformiste portée par le président américain. N’opposons pas le « rêve français » qui consisterait à rêver d’une Amérique en déclin et d’une France rayonnante au rêve américain « obamaniaque » qui se réduirait à la volonté de dominer le monde. Obama vaut mieux que l’Obamania et l’éternel « on refait le match Sarkozy-Obama ».

La presse internationale qui se gausse des dispositions prises par TF1 pour interviewer Nicolas Sarkozy?
Nicolas Sarkozy, l’Américain de la campagne présidentielle 2007, est vite retrouvé les attraits de l’exception française. Au risque de faire rire la presse étrangère et pleurer la presse française. Monarque républicain, la belle blague! La joute verbale qui a opposé Nicolas Sarkozy à Laurent Joffrin aura-t-elle laissé trop de traces pour disqualifier l’exercice difficile de la conférence de presse? J’en doute. Nicolas Sarkozy sait, y compris dans les médias, qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Gageons que son goût pour le combat individuel le ramène bientôt dans l’arène journalistique.

Les Clodettes qui, 30 ans après, réclament leur part du gâteau?
Henri Proglio n’y était alors pour rien, mais le rapprochement entre l’eau et l‘électricité a brutalement mis fin à la carrière de Claude François et de ses Clodettes. Les défenseurs d’Hadopi et, au premier rang d’entre eux, Frédéric Mitterrand, devraient être vent debout pour défendre les Clodettes au nom de la création et des ayant droits pour en faire enfin… de « pauvres petites filles riches ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :