La bêtise économique

L’actualité économique, côté pile, côté face, par Catherine Malaval et Robert Zarader

La crise, une affaire d’hommes ?

Posted by labetiseeconomique sur février 13, 2009

Madoff, Kerviel, et les autres. Tous des hommes. Peu de femmes font l’actualité de la crise économique. Faut-il y voir une simple confirmation du plafond de verre ou s’interroger plus loin, comme lors du Women’s Forum en octobre dernier : s’il y avait eu plus de femmes aux postes de décision, le monde aurait-il vécu une crise financière d’une telle ampleur ?

– « Les hommes font la guerre, les femmes pansent les blessés » disait-on naguère. Une image à la Une : celle du photographe américain Anthony Suau, qui vient de recevoir le World Press Photo Award, le plus prestigieux concours de photojournalisme. Un policier armé dans une maison dévastée, qu’on croirait à la recherche d’un dangereux terroriste… et « simplement » venu s’assurer du départ de ses habitants. Triste époque.

– En janvier dernier, à la recherche de solutions pour faire face à la crise, le forum économique de Davos proposait une conférence intitulée « the girl effect on development ». Il y était question de femmes qui ne cherchent pas la charité des plus riches, mais de femmes qui veulent donner un avenir à leurs enfants, de femmes comme Anita, une jeune indienne devenu apicultrice pour faire tourner sa maison et donner une éducation à ses enfants, de femmes aidées par la Grameen Bank du professeur Yunus. Les Danie Ladies de Danone en Afrique du Sud par exemple.

– En Islande, dans ce pays de marins, où les hommes sont souvent absents, les femmes ont toujours su s’organiser entre elles et faire entendre leur voix. Elles étaient 30 000 dans la rue en 2005 pour réclamer l’égalité des salaires, deux fois plus en 2005, leur colère gronde avec l’effondrement de l‘économie islandaise. Une femme vient d’être nommée premier ministre. La chanteuse Björk vient de donner son nom à un fonds d’investissement afin « d’introduire des valeurs féminines dans le monde de la finance ».

– Les femmes seraient plus stressées que les hommes face à la crise économique. Explication des sondeurs : elles sont plus proches des réalités économiques et des problèmes d’argent, plus conscientes de l’instabilité de l’emploi à temps partiel où elles sont les plus nombreuses.

– Une étude McKinsey montre que les sociétés ayant au moins trois femmes sur dix dans leurs fonctions de direction affichent des performances nettement meilleures que les autres en terme d’excellence organisationnelle. Cela vaut aussi pour l’excellence financière. Cette étude démontre, de manière statistiquement fiable, que les entreprises qui ont une plus grande proportion de femmes dans leurs comités de direction sont aussi celles qui sont les plus performantes.

– Bravo à Samantha Davies qui vient de franchir la ligne d’arrivée du Vendée Globe. 🙂

Publicités

Une Réponse to “La crise, une affaire d’hommes ?”

  1. bernheim françois said

    Place aux femmes et tant mieux si leurs performances sont plus éclatantes que celles des hommes.Mettre fin à des injustices, profiter de toutes les différences et expériences est essentiel.
    Mais les femmes ayant si peu eu le pouvoir , il est difficile de savoir si à leur tour ,elle céderont ou non aux vertiges et privilèges dont les hommes rompus à l’exercice des affaires sont tant friands. Il n’y a donc qu’une solution : avancer, essayer. Attention cependant à ne pas faire porter aux femmes le poids d’un idéal trop souvent bafoué. Personne ne nous sauvera de nous même. Soyons plutôt pluriels, joueurs et aussi optimistes que sans illusions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :